Aller au contenu

MoSCoW pour décider quoi faire en premier

Une grille simple pour prioriser ses activités

Il arrive toujours un moment où j’ai l’impression de devoir tout faire en même temps. J’ai l’impression que ma tête va exploser et j’ai envie de tout plaquer… Je suis certain que cette sensation ne vous est pas complètement étrangère…

Dans cet article, je vais vous présenter la matrice de MoSCoW.

La matrice de MoSCoW

Il existe des tonnes d’outils de ce genre, alors pour quoi celui là? Tout simplement parce que cet acronyme me ramène en enfance : il me rappelle les heures passées sur Tetris en famille et j’éprouve une forte nostalgie pour cette époque.

Comment ça marche?

MoSCoW est l’acronyme de :

  • Must have (obligatoire): c’est une tâche prioritaire à faire absolument et maintenant.
  • Should have (essentiel mais pas urgent): c’est une tâche à forte valeur ajoutée, elle est essentielle mais peut être différée.
  • Could have (confort): ça pourrait être sympa, mais c’est bonus, on peut s’en passer.
  • Won’t have now (cerise sur le gâteau): ce n’est clairement pas le moment de le faire, mais on peut le garder dans un coin

Classer les tâches

Maintenant que la matrice est claire, il n’y a plus qu’à classer toutes les tâches dans la bonne catégorie!

Ne tombez pas dans le piège du tout dans le M; si c’est le cas, prenez le temps de vérifier que c’est pas un S. Si cet exercice vous semble trop compliqué, n’hésitez pas à vous faire aider!

Dépiler les tâches

A chaque fois que vous allez commencer une tâche, prenez une M jusqu’à épuisement. Ensuite passez aux S, C et peut être un jour les W.

En bonus, voici une suggestion de présentation!

2 commentaires sur “MoSCoW pour décider quoi faire en premier”

  1. Retour de ping : Personal kanban : un air de todo-list – Circul-r

  2. Retour de ping : Une chose à la fois! – Circul-r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.