Personal kanban : un air de todo-list

Pour toujours savoir quoi faire

Avant, j’avais l’habitude de remplir mon cahier de checklists avec l’ensemble de mes tâches à réaliser. Pour être certain de ne rien oublier, je collais des post-its sur mon ordinateur de travail, et pourtant, … j’avais toujours l’impression d’oublier quelque chose, je n’étais jamais tranquille…

Dans cet article, je vais vous partager un outil pour permettre de se libérer l’esprit : le personal kanban.

Le perso… quoi?

Le kanban

Le terme kanban est le mot japonais pour une carte.

  • Kan = visuel
  • Ban = carte

Mais ce qui nous intéresse, c’est le système mis en place par Toyota pour visualiser et contrôler les flux de production (ou workflow).

Tout leur flux de production est représenté sur un tableau par un ensemble de colonnes. Dans chaque colonne, on retrouve des cartes représentant ce qui est en court. Ainsi, on a sous les yeux l’état à jour de la production.

Autre particularité de ce système, c’est qu’il fonctionne à flux tiré pour optimiser les stocks. Pour ne pas saturer les chaines de production, une machine produit en fonction des attentes de ses clients (la machine suivante). En effet, cela ne sert à rien de produire plus que ce que le client peut consommer…

Ce système est très utilisé de nos jours dans les projets informatiques, mais pas que, merci l’agilité 😉

Un kanban rien que pour moi?

Le personal kanban va donc nous proposer de tirer parti de ces deux particularités pour nous simplifier la vie.

En pratique ça donne quoi?

Que met ont dedans?

Ça peut sembler contre-intuitif, mais il faut tout mettre dedans, le perso et le pro! L’idée est de simplifier la prise de décision car on a toutes les cartes sous la main.

Par exemple dans le miens on retrouve:

  • les entraînements à réaliser,
  • les articles à rédiger,
  • mes activités de manager,
  • mes activités de coach agile,
  • les rendez-vous,
  • les courses à faire,

bref, à peu prêt tout ce que je vais faire 🙄

Quelques workflows

Pour vous faire gagner un peu de temps, je vais vous proposer trois workflows prêts à l’emploi:

  • Le basique : TODO (à faire) > DOING (en cours) > DONE (fait)
  • Le cadencé : TODO – Un jour (à faire un jour) > TODO – Cette semaine (à faire cette semaine) > TODO – Aujourd’hui (à faire aujourd’hui) > DOING (en cours) > DONE (fait)
  • Le MoSCoW : WOULD NOT (poubelle) > COULD (confort) > SHOULD (essentiel) > WOULD (obligatoire) > DOING (en cours) > DONE (fait)

Mais n’oubliez pas, le bon workflow, c’est celui qui vous convient maintenant. Il ne faut pas s’entêter à en appliquer un à tout prix!

Quel support choisir ?

Je suis un grand fan du physique : un tableau et des post-its. On le voit tout de suite, c’est facile à mettre à jour et on a le plaisir de faire avancer la tâche.

Mais dans le cadre du personal kanban, j’ai préféré opter pour la solution dématérialisée Trello, son principal avantage : j’y accède partout gratuitement : à la maison, au bureau, sur mon smartphone.

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
trackback
Une chose par jour – Circul-r
7 mois il y a

[…] et placée dans la colonne « TODO – Aujourd’hui » de mon personal kanban et je ne fait rien d’autre tant qu’elle n’est pas […]