Le jeûne intermittent : stratégie alimentaire miracle ?

Si vous avez appliqué les conseils du B.A-BA de la nutrition mais que vous voulez perdre plus de poids sans pour autant compter les calories, le jeûne intermittent (ou fasting) est peut-être la stratégie alimentaire qu’il vous faut.

Le principe

Chaque jour, on a une période de jeûne et une période prise alimentaire. Je sais, c’est déjà le cas sur une alimentation classique puisqu’on jeûne quand on dort. Le principe du jeûne intermittent c’est d’aller plus loin en augmentant la durée du jeûne.

A noter que j’ai essentiellement du recul sur un format quotidien 16h de jeûne / 8h de prise alimentaire. Même si les avantages sont sûrement assez proche, le jeûne d’un à plusieurs jours ne rentre pas dans les cas abordés par cet article!

Ce qu’on peut lire sur le net

En faisait des recherches sur internet, vous verrez ressortir un ensemble de bénéfices miracle.

Ainsi le fasting permettrait de :

  • Perdre du gras plus vite,
  • Avoir un meilleur contrôle de l’appétit,
  • Diminuer le mauvais cholestérol,
  • Diminuer la résistance à l’insuline,
  • Supprimer le coup de barre de 11h,
  • Diminuer les risques de Cancer,

Bref le mode d’alimentation miracle que tout le monde devrait adopter…

Mon expérience

De mon côté, ça fait des années que je le pratique.
Pour simplifier les relations sociales, j’ai décidé de jeûner le matin (va expliquer aux enfants qu’il faut bien manger le soir si toi tu ne le fais pas 😅) mais je suis plutôt flexible sur les heures on n’est pas à une heure de jeûne près!

Concernant les avantages trouvés sur internet, je vais revenir sur certains points.

La disparition du coup de barre de 10h

Notre petit déjeuner traditionnel est bourré de glucides à indices glycémiques élevés.
Ce qui implique un boost énergétique instantané, mais 2 heures après c’est l’hypoglycémie réactionnelle et le coup de barre associé.

Donc en sautant le petit déjeuner, on ne rentre plus dans ce scénario!

Le contrôle de l’appétit

Je ne suis pas convaincu par ce point, mais je dirais qu’on apprend à avoir faim sans que ça soit un problème. Je sais mieux différencier la faim et l’envie de manger pour répondre à un stress.

La perte de gras accélérée

Alors là c’est plutôt faux! En retrouvant un rythme d’alimentation plus naturel (les hommes préhistoriques n’avaient pas uber eat quand ils revenaient bredouille de la chasse…) on permet au système digestif de se mettre au repos et c’est une bonne chose.

Mais si mangez n’importe quoi (quantité, aliment ou les deux), n’espérez pas perdre de poids, vous pourriez même en prendre!

Par contre, si vous êtes comme moi, un gros mangeur. Le fait d’avoir moins de temps pour manger, permettra de limiter la quantité de calories ingérées et donc de perdre du poids. La nuance est subtile mais pourtant très importante!

A vous de jouer

Si je vous ai donné envie d’essayer, je ne vais pas vous cacher que les premières fois sont difficile.

Alors voilà comment j’ai rendu cette épreuve supportable :

1 – Toujours appliquer les règles du B.A-BA de la nutrition
2 – Ne pratiquer le jeûne intermittent qu’un jour par semaine. Plutôt en début de semaine car on a plus d’énergie et surtout un jour bien occupé pour ne pas penser à la faim.
3 – Se rappeler que quand on jeûne, on ne consomme aucune calorie (pas de sucre dans le café, de bonbon, soda, …)

Au bout d’un mois, soit 4 jeûnes, vous saurez si vous voulez le généraliser à la semaine.

Je suis curieux de savoir si vous avez déjà essayé? Si oui quels sont vos ressentis ? Sinon, comptez vous le faire ?

4.8 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments